Les Editions Sébirot présentent

14-18, les fusillés

14-18, les fusillés

Sujet longtemps tabou dans les hautes sphères politiques et militaires, archives inaccessibles au commun des mortels, un siècle après leur disparition, on ne sait toujours pas qui étaient les combattants fusillés par l’armée française en 1914-1918. Combien étaient-ils ? Qu’avaient-ils fait ? Quelles sont les véritables raisons de leur mise à mort ? Autant de questions qui restent encore aujourd’hui sans réponse et qui empêchent de connaître de façon objective cette population dans son intégralité.
À quelques mois du centième anniversaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale et, alors que certains s’interrogent sur une réhabilitation individuelle ou collective des fusillés de ce conflit, Frédéric Mathieu, chercheur indépendant spécialisé dans l’étude du monde combattant des 19e et 20e siècles, rend publique cette longue enquête menée sur les traces de 740 d’entre eux. Entre archives et terrain, l’auteur réalise une plongée aussi passionnante qu’émouvante au coeur de ce drame humain.

Cet ouvrage sans concession ne saurait laisser personne indifférent. Les témoignages poignants de 130 soldats condamnés à mourir se mêlent à ceux de leurs camarades, choqués par l’horreur du « spectacle » auquel ils assistent. Les 40 portraits photographiques interpellent le lecteur, tout comme les rares clichés d’exécutions. Et quand, au détour d’une page, apparaissent un rapport médico-légal laconique et l’ébauche, à l’aquarelle, d’un corps criblé de balles, c’est toute la froideur et la brutalité de la guerre qui s’expriment.
Fruit d’une enquête minutieuse et sans concession, cet ouvrage révèle, pour la première fois, la face trop longtemps cachée des fusillés de la Grande Guerre.

  • ISBN : 978-2-9532726-4-2
  • Parution : juillet 2013
  • 905 pages (papier glacé 90 g)
  • 16 x 24
  • 29 €

Napoléon, les derniers témoins

Napoléon, les derniers témoins

Simples gens ou notables, ils ont fait l'histoire, par leur participation aux dernières grandes batailles de l'Empire, par leurs témoignages qu'ils ont portés jusqu'au début du vingtième siècle.

Napoléon, les derniers témoins est le premier ouvrage consacré aux ultimes survivants des guerres napoléoniennes. Plusieurs mois d'enquête ont permis à Frédéric Mathieu de retrouver 554 témoins civils et militaires (387 vétérans français, 93 vétérans européens, 74 témoins civils).

L'auteur propose pour chacun de ces hommes et femmes à la longévité exceptionnelle, une biographie détaillée. Il y joint vingt-quatre témoignages et présente pour la première fois trente-neuf portraits photographiques.

Ce livre est plus qu'une simple étude scientifique et historique sur ces ancêtres, il est un hommage à toute une génération aujourd'hui oubliée.

  • ISBN : 978-2-9532726-2-8
  • Parution : août 2011
  • 536 pages (papier glacé 115 g)
  • 16 x 24
  • 27 €

Si je mourais là-bas...

Si je mourais là-bas

Cet ouvrage, unique dans l'histoire de Verfeil-sur-Seye, petit village du Tarn-et-Garonne, fait surgir à notre mémoire les noms familiers de ses fils morts à la guerre de 1914-1918. Le modeste monument de Verfeil, distinct de bien d'autres monuments aux morts par sa sobriété intemporelle, en porte le témoignage, tout comme les Petits Souvenirs de mon très cher Onésime mort pour la France le 1er octobre 1916, écrits avec la sincérité d'un bel amour maternel, par sa mère, Nathalie Bessède, épouse Hébrard ; puis les quatorze poèmes de deuil et huit poèmes patriotiques sous la plume du directeur de l'école de garçons de l'époque, Léon Bouysset. Deux ensembles à l'origine du présent ouvrage, auxquels nous avons joint des extraits de lettres à ses parents d'un poilu survivant, Dieudonné Durand.

Lors, ne voulant pas reproduire sèchement ces trois écrits historiques, nous avons cherché à en savoir plus sur ces Verfeillais et, fouillant dans les diverses archives accessibles, familiales, civiles et militaires, nous avons tenté de reconstituer le plus fidèlement possible le parcours de ceux qui, partis aux moissons, avec l'espoir de revenir aux vendanges, ne revirent plus leur village, ou, si quelques-uns y revinrent, ce fut dans un cercueil.

  • ISBN : 978-2-9532726-3-5
  • Parution : octobre 2011
  • 320 pages
  • 16 x 24
  • 23 €

Ils ont vaincu Napoléon et le temps

Ils ont vaincu Napoléon et le temps

Si les derniers vétérans britanniques de la " Grande Guerre " ont eu droit aux honneurs nationaux, tels Henry Allingham et Harry Patch décédés en 2009, en revanche les derniers survivants anglo-saxons des guerres napoléoniennes ont été les grands oubliés de l'histoire. Cet ouvrage répare en partie cette injuste omission en rendant hommage aux ultimes combattants qui ont affronté la " Grande Armée ".

Frédéric Mathieu, à l'origine de ce travail, présente ainsi les notices biographiques de 147 témoins civils et militaires (69 vétérans britanniques, 34 vétérans européens, 44 témoins civils), fruit de longs mois de recherche dans des archives fort diverses et des journaux de l'époque. À ces notices qui constituent le cœur de l'ouvrage s'ajoute une étude démographique, historique et sociologique de ces trois populations de survivants. À partir de l'examen de leur mobilité géographique, l'auteur apporte un éclairage original sur les phénomènes migratoires internationaux qui caractérisent l'Europe du XIXe siècle.

Ce livre aurait pu n'être qu'un simple documentaire. L'auteur a pu, par ses recherches approfondies, lui donner chaleur et vie grâce à des témoignages inédits, des photographies et parfois des gravures dont certaines, telle celle reproduite sur la couverture, ne manquent pas d'émouvoir le lecteur.

  • ISBN : 978-2-9532726-1-1
  • Parution : octobre 2009
  • 192 pages
  • 16 x 24
  • 20 €